« Un jour, elle se dit en regardant la montagne :– Comme on doit être bien là-haut ! Quel plaisir de gambader dans la bruyère, sans cette maudite longe qui vous écorche le cou !…  » Daudet

chevre

Posted in Non classé